Archives de la catégorie ‘Madagascar’

Petite fête entre amis

Publié: 23 octobre 2013 dans Madagascar
Tags:

Nous avons eu l’agréable surprise de voir un groupe de malade de Vavatenina nous offrir des cadeaux, chanter et danser pour nous. C’était très émouvant. 20131023-220839.jpg20131023-220935.jpg

Publicités

Nous avons aider une personne qui devait être amputée d’un pied, sans notre aide financière c’était certainement une mort atroce qui l’attendait. Augustin est maintenant soulagé grâce à l’aide que nous lui avons apporté.

20131023-183354.jpg

20131023-183418.jpg

Soins à la prison

Publié: 23 octobre 2013 dans Madagascar
Tags:, ,

20131023-182549.jpg

Prisonnier récidiviste pour vol : résultat, on lui a couper complètement une oreille et 4 doigts + une injection d’acide de batterie, c’est pas des blagues et c’est à méditer.

Nous avons entreprit la reconstruction d’une maison de brousse qui était complètement pourrie et remplie d’insectes et de bestioles de toutes sortes. Le coût pour la reconstruction totale avoisine les 450€ avec des matériaux locaux.

20131023-182242.jpg

20131023-182312.jpg

20131023-182348.jpg

Achat du riz

Publié: 23 octobre 2013 dans Madagascar
Tags:,

20131023-181408.jpg

Nous avons acheté 1 t de riz, 60 l d’huile et 400 savons pour distribuer aux malades, vous voyez ici le déchargement du riz.

Fenerive est

Publié: 14 octobre 2013 dans Madagascar

Nous sommes parti à fenerive est pour acheter les vêtements que nous distribuerons cette semaine aux malades de Vavatenina.

20131014-160736.jpg

Achat des sandalettes

Publié: 14 octobre 2013 dans Madagascar
Tags:

Achats des chaussures en plastiques au marché de bazar kely à Tamatave

20131012-134224.jpg

20131012-134259.jpg

20131012-134245.jpg

Route de la côte est

Publié: 14 octobre 2013 dans Madagascar
Tags:

Voici un aperçu de l’état des routes que nous devons emprunter pour aller à Vavatenina : 130 km à une moyenne de 15 km/heure

20131012-135120.jpg

20131012-135106.jpg

20131012-135054.jpg

Mon ami Aina (guide) a été attaqué pendant la descente du fleuve Tsiribihina avec plusieurs touristes et a été sérieusement blessé à la tête par des individus armés de fusils de chasse et de haches, ils l’ont laissé pour mort sur la berge le long de la rivière, on lui a aussi dérobé tous son argent et son téléphone portable.

Je lui souhaite un prompt rétablissement et toutes mes pensées vont vers lui.

Madagascar-Tribune.com
« Il faut exterminer les dahalo ; ils sont des terroristes »
Le ministre de l’Intérieur, Florent Rakotoarisoa /

vendredi, 2 août 2013 / Valis

L’insécurité se poursuit dans plusieurs villes et villages de l’île. C’est la « terreur Foroches » à Antsiranana lit-on dans quelque presse online. Dans la ville de Morondava, c’est toujours l’insécurité malgré le couvre-feu depuis 2 semaines et en dépit des mesures prises par les fokontany qui veillent la nuit. Les dahalo et les bandits font parler d’eux. Lundi 29 juillet dernier le fokontany d’Ampasy dans la commune de Morondava, a été pris d’assaut par les dahalo qui ont raflé 33 zébus. La veille, à 7 km de Morondava, les bandits ont dérobé plusieurs millions d’ariary et blessé un père de famille. Puis à Amboasary où des dizaines de dahalo ont assailli les populations de plusieurs localités, tel à Esira où ils ont emporté 800 zébus et 500 autres à Ranomafana (Taolanaro).

Réagissant par rapport à cette insécurité chronique et qui s’intensifie ces derniers temps dans le sud, le ministre de l’Intérieur a félicité les forces de l’ordre et le fokonolona de Bevoay dans le district de Taolanaro qui les ont combattu et ont tué plus d’une trentaine de dahalo. Ce sont des terroristes, dit-il, et il faut les exterminer (« fongorana hatrany amin’ny fotony ireo malaso »). Les forces de l’ordre et le fokonolona étaient en situation de légitime défense. Il a même encouragé les fokonolona et les forces de l’ordre dans leur entreprise tout en précisant que ces dahalo ont opposé de la résistance et que ceux d’en face étaient en droit de riposter, de se défendre et de tuer. Le ministre Florent Rakotoarisoa déclare ce jeudi 1er août que son ministère envisage des textes de loi qui qualifieraient les dahalo de terroristes et en conséquence les peines qu’ils encourent devraient être modifiées dans ce sens pour éradiquer le phénomène.

On veut bien admettre sinon qu’on est convaincu que ces dahalo sont des brigands de grand chemin sans foi ni loi et qu’ils sont capables des pires actes de barbarie. Mais une fois encore, et malgré les explications du ministre de l’Intérieur, on se demande si les poursuivants, entre autres les forces de l’ordre et le fokonolona n’étaient pas encouragé dans leur riposte à des actes de tuerie eux aussi. Ne sont-ils pas réduits à des actes volontaires de sauvagerie ou de massacre dans leur riposte. En tout cas les forces de l’ordre ne pouvaient-elles pas leur tirer dans les jambes pour les immobiliser et les mettre en état d’incapacité de fuir au lieu de les abattre comme des animaux ?

Notre prochain départ est prévu pour début octobre pour une durée de 5 semaines

On nous y attend déjà avec impatience

Aux programmes :

Réhabilitation de 2 maisons à Vavatenina (dans l’est)

On continue l’aide aux plus défavorisés : familles de lépreux

Visite à Antsirabe et à Ilaka pour voir la possibilité de la construction d’un château d’eau

et Ambositra chez soeur Lala